Initiative gouvernementale Tour de force

26 octobre 2020

En février 2017, au nom du ministère de l’Infrastructure et de l’Environnement, le président de la Seconde Chambre du Parlement a présenté la lettre d’offre relative à l’agenda de l’initiative Tour de Force. Le Tour de Force est une initiative des collectivités locales et du gouvernement central visant à maintenir les Pays-Bas au premier rang en matière de cyclisme. En raison de la grande importance sociale, divers partis ont soutenu l’ambition d’augmenter le nombre de kilomètres parcourus à vélo de 20 % entre 2017 et 2027 :

  • Les municipalités et les provinces ;
  • Les groupes d’intérêt : NS, ANWB, BOVAG, Fietsersbond, Stichting Natuur & Milieu et VVN ;
  • Entreprises impliquées dans la politique en matière de cyclisme aux Pays-Bas.

 

L’agenda cycliste du Tour de Force comprend huit thèmes

  1. Les Pays-Bas, premier pays cycliste

L’accessibilité est mise sous pression en raison de l’urbanisation croissante et de l’augmentation du trafic. Les cyclistes sont plus rapides en ville, faire du vélo est bon pour la santé, les vélos ne polluent pas et sont relativement bon marché. Les cyclistes contribuent au fonctionnement de la société et de l’économie. L’objectif est donc de faire connaître le vélo néerlandais dans le monde entier. Pour le monde professionnel néerlandais, le programme Tour de Force offre suffisamment d’opportunités et de pistes pour y parvenir.

  1. Plus d’espace pour le vélo dans les villes

Au cours des dix dernières années, de nombreuses villes néerlandaises ont réussi à stimuler l’utilisation du vélo. Par conséquent, il est nécessaire d’améliorer le réseau cyclable et d’augmenter le nombre de places de stationnement pour les vélos. Une pénurie d’environ cent mille places de stationnement pour vélos est prévue d’ici 2030. Des projets pilotes apparaissent dans tout le pays pour résoudre ces problèmes de manière créative.

  1. Impulsion de qualité pour les pistes cyclables régionales.

Pour les navetteurs et les écoliers qui se rendent au travail et à l’école à vélo tous les jours, il convient de prévoir des correspondances à vélo sûres et confortables. Outre l’amélioration du réseau cyclable principal dans les villes, de nouvelles pistes cyclables express sont construites entre les villes afin d’optimiser la connexion régionale pour le vélo. Il existe actuellement environ 25 pistes cyclables express achevées ou en construction aux Pays-Bas.

  1. Optimiser la transition entre le vélo-transports en commun-vélo et la voiture-vélo

L’utilisation du vélo pour se rendre à la gare est passée de 36 % à 43 % entre 2005 et 2016. Près de 75 % des voyageurs fréquents en train choisissent le vélo. Pour se rendre de la gare à la destination finale, l’utilisation du vélo est passée de 10 à 13 %. Un nombre plus important de personnes choisissent alors le bus, le tram ou le métro. Le programme Tour de Force vise à accroître encore davantage la transition entre le vélo-transports en commun-vélo et la voiture-vélo. Des projets tels que la disponibilité de données ouvertes sur la chaîne et les installations de la chaîne, l’introduction de normes ouvertes pour les systèmes de vélos partagés et les vélos électroniques sont inclus.

  1. Groupes cibles de cyclisme spécifiques

Dans les 35 grandes villes, les enfants et les migrants reçoivent des cours de cyclisme pour leur apprendre à faire du vélo en toute sécurité et pour s’assurer qu’ils continuent à faire du vélo après. Pour les femmes migrantes en particulier, cela permet de créer un espace de vie plus grand, de promouvoir la santé et de leur offrir une vie plus indépendante avec de meilleures chances de trouver un emploi.

Cinquante pour cent des employés qui vivent dans un rayon de 7,5 kilomètres de leur lieu de travail se rendent au travail en voiture. Le gouvernement incite les employeurs à fournir de bonnes installations cyclables et à accorder une indemnité kilométrique aux cyclistes. L’e-bike étend même le rayon de 7,5 kilomètres à 15 kilomètres, ce qui augmente encore le nombre d’employés qui pourraient se rendre au travail à vélo.

  1. Moins de cyclistes victimes d’accidents

Le nombre de blessés graves à vélo a augmenté ces dernières années et touche principalement les personnes âgées. En effet, la population des Pays-Bas vieillit et le nombre de personnes âgées à vélo augmente. Il semble que les cyclistes âgés soient souvent victimes d’un accident dans lequel aucun autre usager de la route n’est impliqué. Des mesures seront prises pour les pistes cyclables très fréquentées et pour la formation des personnes âgées. En outre, des projets ont été lancés pour construire des « pistes cyclables qui pardonnent » en tenant compte du fait qu’un cycliste peut faire des erreurs. Ces pistes cyclables, par exemple, n’ont pas de bornes, mais elles ont des trottoirs en pente, de larges courbes et des barres de bord blanches.

  1. Moins de vols de vélos

Le vol de vélos est l’une des formes de criminalité les plus courantes et a un effet négatif sur l’image du vélo. En généralisant l’identification unique, comme les numéros de cadre et le registre des vols de vélos, il est plus facile de retrouver les vélos standards. En outre, il est nécessaire de mettre en place des parkings à vélos sûrs et les applications TIC telles que le système de repérage antivol par GPS peuvent réduire le nombre de vélos volés.

  1. Infrastructure de la connaissance et données

Dans le cadre de l’initiative Tour de Force, quatorze villes cyclistes ambitieuses travaillent en étroite collaboration : Amsterdam, Amersfoort, Apeldoorn, Den Bosch, La Haye, Eindhoven, Enschede, Goes, Groningen, Nimègue, Rotterdam, Tilburg, Utrecht et Zwolle. Leur objectif est de parvenir à un profit commun en partageant les connaissances, en mettant en place des projets pilotes et en obtenant un soutien financier public plus important pour les programmes d’investissement à grande échelle dans le domaine du cyclisme urbain.

La connaissance du monde du vélo et des systèmes de données est nécessaire pour pouvoir mettre en œuvre une politique plus efficace. Une plate-forme de données sur le vélo sera créée sur le site de connaissances avec une structure de données accessible.

Vous souhaitez en savoir plus sur notre solution ?
Vous souhaitez en savoir plus sur notre solution ?

BLOG

Initiative gouvernementale Tour de force

Dans les années à venir, le vélo sera une priorité dans le cadre de la politique de mobilité aux Pays-Bas. Avec l’initiative gouvernementale Tour de Force, les gouvernements, les groupes d’intérêt et les entreprises se penchent sur les défis les plus importants à relever pour rendre le vélo plus attrayant et sur la manière de trouver des solutions intelligentes pour y parvenir.

Lees verder »

Plus d’employés à vélo

Le gouvernement veut stimuler le cyclisme, notamment pour améliorer l’accessibilité mais aussi pour les bénéfices climatiques. Les employés individuels le comprennent bien, mais considèrent que les avantages personnels tels que la santé, la réduction des coûts et la fiabilité des temps de trajet sont plus importants. Les autorités et les employés partagent le même objectif, mais leurs arguments diffèrent dans les détails. Une question de meilleure communication ou faut-il en faire plus ?

Lees verder »

Besoin de compter les vélos à court terme

Avec le Signum, il est possible de réaliser facilement et de manière relativement peu coûteuse des comptages de vélo très précis. Le système compte le nombre de véhicules sur une piste cyclable avec une précision de plus de 95 %, 24 heures sur 24, 7 jours sur 7.

Lees verder »